"Une culture des starters prévaut enfin dans notre pays"

©BELGAIMAGE

Selon le SNI, le nombre d’indépendants âgés de 18 à 30 ans a augmenté de 43% entre 2007 et 2017. Pendant la même période, le nombre total d’indépendants n’a augmenté que de 20%.

Vous êtes jeune et devenu indépendant ces dix dernières années? Alors vous faites partie de cette forte augmentation. 

120.151
indépendants
En 2017, le nombre de jeunes indépendants de moins de 30 ans était de 120.151, contre 83.827 dis ans plus tôt.

En effet, d'après le SNI, le nombre d’indépendants âgés de 18 à 30 ans a augmenté de 43% entre l’année 2007 et l’année 2017*.

Pendant cette même décennie, le nombre total d’indépendants n’a augmenté que de 20%. 

Plus d'un million d'indépendants en 2017

Le nombre total d’indépendants a augmenté de 2,8% l’année dernière, pour passer de 1.058.522 indépendants à la fin de l’année 2016 à 1.087.763 indépendants à la fin de l’année 2017.

C’est une bonne chose que les jeunes éprouvent davantage d’intérêt pour l’entrepreneuriat. Les jeunes starters d’aujourd’hui assurent la prospérité et ils créent les emplois de demain.
Le SNI
Syndicat Neutre pour Indépendants

11% d’entre eux sont âgés de moins de 30 ans. En 10 ans, le nombre d’indépendants âgés de moins de 30 ans a augmenté au moins deux fois plus vite que le nombre total d’indépendants.

Le syndicat des indépendants y voit différentes raisons qui peuvent expliquer la progression de l’entrepreneuriat auprès des jeunes.

"Premièrement, une culture des starters prévaut désormais enfin dans notre pays et elle permet aux entrepreneurs débutants de s’adresser à de très nombreux endroits pour obtenir gratuitement des conseils et un encadrement. Ce soutien est un incitant pour les jeunes qui souhaitent franchir le pas et lancer leur propre affaire. En outre, il se trouve que l’entrepreneuriat est ‘in’ auprès des jeunes."

Le SNI donne aussi un exemple: plus de "5.000 étudiants combinent pour le moment leurs études avec une activité indépendante".

Sur le plan politique, un certain nombre de mesures visant à encourager l’entrepreneuriat ont été prises récemment. Les étudiants-entrepreneurs dont les revenus annuels sont inférieurs à 6.775,25 euros ne doivent, par exemple, plus payer de cotisations sociales et ils peuvent conserver leurs droits en matière de soins de santé.
Le SNI
Syndicat Neutre pour Indépendants


*Ces chiffres proviennent d'une analyse du SNI effectuée sur la base de données de l’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti).

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés