Publicité
Publicité

Avec le départ de Didier Reynders, le MR redoute une guerre de succession

Une période délicate s’ouvre pour le MR bruxellois. Certains cadres redoutent une guerre de succession pour mettre la main sur la tête de liste aux prochaines élections. La relève pourrait cependant créer la surprise.