Francken et le jeune "rappeur malotru"

©BELGAIMAGE

Le rappeur belge Roméo Elvis s'énerve sur Theo Francken et sa politique.

Doit-on donner la parole aux artistes? Et aux jeunes? Aux jeunes artistes? Bête question à laquelle le rappeur belge Roméo Elvis nous a confrontés. Il a donné, sur Instagram, son avis sur Theo Francken. Sec et direct: "On peut pas laisser ce beau pays à des gens comme ça."

Celui qui est le fils de Marka et de Laurence Bibot a ainsi incité les Belges à se renseigner et aller "voter de façon consciente en 2019".  Le post fait le buzz: les "likes" le cautionnent par milliers.

Mais que dit exactement le rappeur?  “On peut pas enfermer les gens, faire des déclarations sexistes débiles sur Facebook (et les supprimer après), renvoyer des familles en détresse, tenir des déclarations homophobes, (ou encore "tous les musulmans en dehors de Bruxelles? Ça serait marrant ;-), fréquenter le réseau politique fasciste (bon annif Bob Maes), dire autant de conneries sur Twitter et se prétendre homme d'état sans s'attirer le mauvais karma", gronde le rappeur, qui ajoute: "J'ai un peu honte d'être Belge quand je vois des crasses comme toi au gouvernement, Theo Francken "ministre."

Roméo Elvis a 25 ans et il s’engage. Il le dit avec ses propres mots, qui n’ont pas l’élégance d’un Goncourt, certes, mais ses punch lines claquent comme du rap. On aime ou pas, le rap. 

“Malotru de rappeur”, “gamin”, voilà comment ça réagit, de l’autre côté. On vous rappelle la question, qui vous semblait bête: doit-on laisser la parole aux artistes, aux jeunes? Certains pensent visiblement que non.  Dommage. C’est un débat de toujours, et on espérait plus d’ouverture. Pas spécialement que tout le monde soit d’accord avec les propos tenus par Roméo Elvis, mais au moins qu’il ne soit pas stigmatisé sur son statut de rappeur ni sur son âge.


Et de tout cela, que pense Theo Francken? Il s’est contenté de réagir à notre article sur Twitter d’un simple smiley dubitatif. Sec et direct, lui aussi.

Si vous rencontrez des difficultés pour visionner ce post, cliquez ici.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content