Publicité

Gerkens démissionne du Fédéral pour se consacrer à la province de Liège

©Photo News

Muriel Gerkens (Ecolo), députée fédérale, ne pouvait pas être tête de liste provinciale pour les élections du 14 octobre prochain. La loi wallonne interdit à tout parlementaire de se présenter à un scrutin provincial. La députée quitte donc la Chambre pour se consacrer à la province de Liège.

La députée fédérale Muriel Gerkens est tête de liste Ecolo dans le district de Visé pour l'élection provinciale liégeoise, le 14 octobre prochain.

Toutefois, la loi wallonne interdit à tout parlementaire de se présenter à un scrutin provincial (notez toutefois qu'un député peut se présenter à une élection communale). Le code de démocratie locale en Wallonie range les membres de la Chambre parmi les citoyens inéligibles à ce niveau.

Sauf que, les listes et les candidatures étant validées, il est désormais trop tard pour faire marche arrière. Gerkens sera donc bien tête de liste Ecolo sur le bulletin provincial de Visé. Elle démissionne donc de son mandat de députée fédéral. Sarah Schiltz, benjamine du conseil communal de Liège, lui succédera à la Chambre. 

Le scrutin provincial doit lui permettre d'améliorer le score d'Ecolo en province de Liège et de revendiquer une place dans une nouvelle majorité, ainsi qu'un mandat de députée provinciale.

"Nous ne pouvons plus laisser les trois partis traditionnels PS-MR-CDH continuer à s'entendre entre eux sur le dos des citoyens."
Muriel Gerkens
Ecolo

Muriel Gerkens dit vouloir "peser dans le jeu provincial" à Liège, à la suite des affaires Publifin et Nethys"Ma volonté était bien de me consacrer totalement à mon combat pour la province de Liège. Nous ne pouvons plus laisser les trois partis traditionnels PS-MR-CDH continuer à s'entendre entre eux sur le dos des citoyens. Les derniers rebondissements de cette semaine l'ont encore suffisamment démontré. Liège a besoin d'une alternative politique pour tourner le dos aux affaires. Les trois partis traditionnels ont engendré Nethys et Publifin. Ce n'est pas du problème que viendra la solution. Je veux pouvoir offrir une véritable alternative aux Liégeois. L'imbroglio administratif soulevé ces derniers jours ne peut pas occulter cet enjeu. J'ai dès lors décidé logiquement de démissionner de mon mandat à la Chambre afin de pouvoir être pleinement candidate aux élections provinciales", a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés