Publicité
Publicité

La N-VA prête à négocier une nouvelle réforme de l'Etat avec le PS

C’est le souhait de son président, Bart de Wever, qui souhaite parvenir à un "accord de séparation ordonnée" à l’issue des élections de 2024.