Les maladies psychiques ont quasi doublé en dix ans

©ANP XTRA

À la fin de l’an dernier, notre pays battait le triste record de 133.760 personnes en arrêt maladie depuis plus d’un an suite à des problèmes psychiques. Sur la base des informations que nous avons reçues de l’Inami, ce chiffre représente un quasi doublement en dix ans.

Les troubles psychiques, comme le stress, le burn-out et la dépression, sont les principales causes de ces absences de longue durée. Ces malades représentent un tiers des travailleurs et indépendants en arrêt maladie depuis plus d’un an.

Les troubles le plus souvent évoqués par les travailleurs lorsqu’ils rendent visite à leur généraliste comprennent les problèmes liés au sommeil, l’épuisement mental et le stress. Sont également souvent cités: les difficultés avec les collègues, les problèmes de concentration et le burn-out.

En marge des troubles psychiques, les malades se plaignent de maux musculaires et articulaires, en particulier de problèmes de dos et à la nuque, une cause importante de maladie de longue durée. En dix ans, ce groupe de personnes a doublé, pour atteindre 118.500 cas fin 2016. Vu que la douleur n’est pas toujours provoquée par un problème physique décelable, on trouve également dans cette catégorie de nombreuses personnes souffrant de troubles mentaux.

Pour la sécurité sociale, cela se traduit par une hausse régulière des dépenses. Cette année, elles sont estimées à 8 milliards d’euros. Soit un coût supérieur au budget des allocations de chômage.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés