Publicité
Publicité

17.000 fonctionnaires fédéraux en moins depuis 2009

©Photo News

Entre 2009 et 2014, la fonction publique a sérieusement écrémé ses effectifs au niveau fédéral. Les départements des Finances et de la Défense sont les plus touchés.

Sur les cinq dernières années, le nombre de fonctionnaires fédéraux a diminué de près de 17.000 unités, soit environ 11% de l'ensemble du personnel. Ces chiffres sont issus des dernières statistiques publiées par les autorités fédérales.

En 2009, le gouvernement Leterme avait choisi de privilégier une politique de rectrutement très sélective. Inge Vervotte (CD&V), alors ministre de la Fonction publique a choisi alors de ne pas renouveller tous les départs à la retraite. Une politique reconduite par les gouvernements suivants.

Au total, il ne restait fin 2014 plus que 133.600 équivalents temps-plein dans l'administration publique. Ils étaient encore environ 150.000 en 2009. 

En cinq ans, les différents départements de l'administration ont perdu près de 8.000 fonctionnaires. Le SPF Finances paie le plus lourd tribut avec 4.500 collaborateurs en moins. Toutefois, ce service reste le plus fourni en effectif avec un peu plus de 25.000 fonctionnaires.

La Défense a également diminué ses effectifs d'environ 8.000 unités sur la période. Même tendance à la Police avec toutefois un recul moins marqué. Le pouvoir judiciaire a, quant à lui, connu une légère augmentation de ses fonctionnaires.

Il semble que ce phénomène va encore s'accélérer sous le gouvernement actuel. Quelque 2.000 fonctionnaires fédéraux vont ainsi être transférés vers les Régions, à la suite de la sixième réforme de l'Etat.

Le gouvernement Michel souhaite aussi réaliser d'importantes économies au sein de la fonction publique. Son objectif: ne remplacer qu'un départ sur cinq

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés