60.000 personnes à Bruxelles pour la fête nationale

©Photo News

Les militaires ont défilé devant le roi pour la Fête nationale. Albert et Paola étaient absents. Quelque 60.000 personnes sont venues dans la capitale pour l'occasion.

Le Roi Philippe a passé les troupes en revue, en prélude au défilé civil et militaire qui marque comme chaque année les festivités du 21 juillet.

Il était un peu moins de 15h30 quand le Roi a pris place à bord d'un Lynx, une jeep de l'armée spécialement aménagée. Le véhicule, conduit par une femme et escorté par des gardes du corps, a parcouru à faible allure la rue de La Loi, Philippe saluant les différents corps militaires.

Quelque 60.000 personnes participent aux différentes activités organisées ce jeudi à Bruxelles à l'occasion de la fête nationale, selon une première estimation de la police de la zone de Bruxelles Capitale-Ixelles. Si en milieu d'après-midi, le public était clairsemé dans la rue de la Loi, où le Roi Philippe a passé les troupes en revue en prélude au défilé du 21 juillet, il était nettement plus nombreux sur la Place des Palais pour admirer le défilé.

Peu avant 16h00, Philippe a été rejoint par son épouse, la Reine Mathilde, tandis que les enfants du couple royal rejoignaient la tribune d'honneur où étaient également présents, entre autres, le Prince Laurent ainsi que de nombreux responsables des mondes politique et judiciaire. Le roi Albert et la reine Paola, l'ancien couple régnant, n'assistent pas à ce défilé. Pas plus que la princesse Claire, l'épouse de Laurent, ni la princesse Astrid, qui assiste aux cérémonies du 21 juillet à Arlon.

Après avoir traversé la Place des Palais devant un public nombreux, Philippe et Mathilde ont salué les présidents de la Chambre et du Sénat ainsi que les représentants des entités fédérées, dont Bart Tommelein pour le gouvernement flamand. En 2015, le ministre-président flamand Geert Bourgeois avait brillé par son absence.

©BELGA

Le défilé civil et militaire, placé sous haute sécurité, a débuté sur le coup de 16h00. Sur la Place des Palais, les vétérans ont ouvert la marche, suivis d'un détachement des cadets de l'air et de ceux de la marine, puis de représentants des para et des commandos juniors. Une trentaine d'avions de la force aérienne ont ensuite envahi le ciel de la capitale. Sept hélicoptères étaient également de la fête.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés