Publicité
Publicité

Accord sur les principes de la loi de financement

Les négociateurs se sont mis d'accord mardi après-midi sur une liste de 12 principes à suivre pour l'adaptation de la loi de financement. Mais le groupe de travail censé déminer le dossier BHV s'est quitté sans accord mardi en fin de soirée. Il reprend ses travaux ce mercredi matin.

Le préformateur Elio Di Rupo et les sept partis invités à préparer la réforme de l’État sont parvenus, hier, à dégager un accord sur une liste de 12 principes à respecter pour réviser la loi spéciale de financement. Cela inclut une autonomie financière renforcée des Régions mais aussi des garanties sur "la situation spécifique de Bruxelles", le financement de la sécurité sociale ou la modération de la concurrence fiscale.

Ce ne sont certes que des principes et les négociateurs tiennent à préciser que l’ensemble de l’échafaudage reste "fragile". Mais, cela suffit légitimement pour enfin dégager une bouffée d’optimisme. Les négociateurs bloquaient en effet sur le sujet depuis une petite semaine, la lassitude pointait et les premiers échanges acerbes ont été entendus autour de la table. "La réunion de lundi a montré que nous filions dans le mur, confie un négociateur. Ce mardi, chacun semblait avoir pris le pli inverse et avait la volonté de trouver un accord."

Cela n’aura pris qu’une après-midi, au cabinet de Melchior Wathelet (secrétaire d’État au… Budget fédéral), pour aboutir. Les idées sont arrivées progressivement et, en fin d’après-midi, Di Rupo a ramassé le tout en douze principes.

Une étape importante est franchie mais le travail est loin d’être terminé. Les présidents de parti devraient plancher ce mercredi sur le dossier Bruxelles-BHV, qu’ils se gardaient sous le coude pour la dernière ligne droite. Mais la réunion thématique regroupant à la fois des politiques et des techniciens et censée déminer le terrain s'est terminée vers 23 heures mardi soir, sans qu'un accord se soit profilé. Le groupe de travail a repris ses travaux ce mercredi matin. Mais alors qu'elle se poursuivait encore dans l'après-midi,  la réunion plénière qui avait été convoquée à 14h par Elio Di Rupo a été reportée à jeudi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés