Alexander De Croo invite politiques et experts à ne pas faire de surenchère

Le Premier ministre comprendre la fatigue de nombreux Belges ©BELGA

Invité de l’émission " C'est pas tous les jours dimanche " sur RTL dimanche midi, le Premier ministre invite les experts et les politiques à communiquer sur ce qu'ils savent.

Le Premier ministre Alexander De Croo était l'invité de l'émission C'est pas tous les jours dimanche »sur RTL-TVI dimanche midi. Il a évidemment été longuement interrogé sur la crise sanitaire disant « comprendre la fatigue » de nombreux Belges.

Selon lui, plusieurs éléments jouent pour expliquer cette lassitude. D’abord, le retard dans les livraisons de vaccins. « C’est un élément qui déprime un peu les gens », Ensuite, la situation épidémiologique qui change constamment. « Les nouvelles qu’on donne aux gens changent. Je comprends que c’est fatiguant et ça pèse sur les gens. »

"Si on évalue la situation belge, elle reste assez positive et il faut la maintenir"
Alexander De Croo
Premier ministre

Dans ce contexte, il a appellé tous les experts, y compris les politiques, à "communiquer sur ce qu'ils savent" et à ne pas faire de surenchère. "Il y a cette sorte de bombardement constant, les uns plus alarmistes que les autres, des avis des experts au sens large. Cela s’applique à tous les experts, politiques et scientifiques. Je pense qu’on doit tous se calmer et ne pas faire de la surenchère. »

Et de tempérer les messages alarmistes entendus cette semaine. « Si on évalue la situation belge, elle reste assez positive et il faut la maintenir. Les mesures appliquées depuis novembre, restent les bonnes. Il n’y en a pas d’autres. »

Les chiffres de Sciensano publiés dimanche le confirment. Entre le 24 et le 30 janvier, près de 119 personnes ont été admises en moyenne chaque jour à l'hôpital, soit une diminution de 10% par rapport à la période de sept jours précédentes. Le nombre de personnes hospitalisées s'établit à 1.766 (-6%), dont 318 en soins intensifs (-3%). Le nombre de morts a reculé de 5,8%.

En revanche, le nombre moyen d'infections s'élève à 2.245 par jour sur la période du 21 au 27 janvier, en hausse de 11% par rapport à la semaine précédente.

Pas de réouverture temporaire

Aexander De Croo, qui était également sur le plateaux de De Zevende Dag sur la VRT, s'est par ailleurs refusé tout pronostic sur la prochaine réunion du Codeco vendredi prochain qui doit notamment examiner la réouvertrure éventuelle des métiers de contacts (coiffeurs...). Mais, il a indiqué qu'en cas de feu vert, la mesure ne devrait pas être temporaire: "Si les coiffeurs rouvrent, ce doit être pour de bon. Nous ne voulons pas d'effet yoyo".

En revanche pour l'Horeca et l'événementiel, tout dépendra de l'avancée de la vaccination. Une grande partie de la population sera vaccinée à l'automne, selon le Premier ministre. "Nous demandons beaucoup aux gens, donc nous rouvrirons dès que nous pourrons".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés