Publicité
Publicité

Antoine Duquesne, un long parcours politique

Antoine Duquesne

Antoine Duquesne (MR) est décédé à l'âge de 69 ans. Cet ancien ministre d'Etat a notamment occupé les postes de ministre de l'Education nationale de 1987 à 1988 et ministre de l'Intérieur de 1999 à 2003. Il a aussi été président du MR et a terminé sa carrière comme parlementaire européen.

Antoine Duquesne est né le 3 février 1941 à Ixelles, mais c'était un Ardennais dans l'âme. Il a occupé les fonctions d'élu communal et de bourgmestre de la petite commune de Manhay. Avocat de formation, il a fait son doctorat en droit à l'Université de Liège.

Il a commencé sa carrière politique en travaillant dans différents cabinets ministériels avant de devenir, en 1987, ministre de l'Education nationale, poste qu'il a occupé jusqu'en 1988.

Son parti se retrouve alors dans l'opposition et entre dans une période de turbulences. Antoine Duquesne siège au Sénat et en 1990, il devient co-président du PRL avec Daniel Ducarme. Ceux que l'on appelait "les ducs" passent le relais à Jean Gol en 1992.

De 1991 à 1999, Antoine Duquesne a siégé à la Chambre où il a été particulièrement actif à la Commission de la Justice en tant que parlementaire de l'opposition.

En 1999, il est réélu à la Chambre et lorsque les libéraux reviennent au pouvoir, il devient ministre de l'Intérieur, poste qu'il occupera pendant toute la législature. A ce titre, il a mené à bien quelques opérations délicates comme l'organisation de l'Euro 2000, a assuré la sécurité pendant la présidence belge de l'Union européenne et pour le passage à l'Euro, et organisé la régularisation des sans-papiers. Il a aussi veillé à la mise en oeuvre de la réforme des polices. Souvent contesté et faisant l'objet d'attaques de l'opposition mais aussi de composantes de la majorité, il a malgré tout tenu le cap.

Aux élections de 2003, il est élu au Sénat et en mai de cette année, il devient président intérimaire du MR, fonction qu'il occupe jusqu'en 2004.En 2004, il est élu parlementaire européen, mais en 2006 il est victime d'un accident cérébral. Sa santé fragile mettra ainsi fin à sa carrière politique active.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés