Bruno Tobback candidat à sa propre succession au sp.a

©BELGA

Le président des socialistes flamands veut rempiler, malgré le mauvais score du sp.a lors du dernier scrutin électoral.

Bruno Tobback est candidat à sa propre succession à la présidence du sp.a, annonce-t-il samedi dans De Morgen et Het Laatste Nieuws, en profitant pour exprimer son mea culpa pour la défaite électoral subie par son parti au mois de mai dernier.

"Celui qui me fait remarquer que c'était mon boulot de gagner les élections en 2014 et que j'ai failli dans cette tâche a raison. Il est naïf de penser que notre défaite n'est liée qu'à ma présidence", nuance toutefois M. Tobback, assurant assumer une partie de la responsabilité dans cet échec. Il concède, en outre, ne pas avoir pu apporter de changements fondamentaux à son parti durant sa présidence.

Malgré cette défaite électorale et les critiques internes, Bruno Tobback est bel et bien candidat à sa propre succession. "J'ai mis de nombreuses choses sur les rails ces trois dernières années. Elles ne nous ont, certes, pas aidé à remporter les élections mais je pense qu'à long terme, cela pourrait fonctionner."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés