Publicité
mon argent

Chute des prix du carburant: comment le gouvernement va la freiner

©BELGA

Les prix du carburant continuent à descendre mais la chute va être freinée par le gouvernement. Celui-ci va actionner le "cliquet inversé". Ce procédé consiste à augmenter les accises lorsque les prix des produits pétroliers diminuent.

Le gouvernement fédéral a décidé de freiner la chute des prix du carburant en activant, vraisemblablement plus tôt que prévu, le système du cliquet destiné à réduire la perte de recettes via les accises sur l'essence et le diesel que cette chute engendre. Dans l'air depuis quelque temps, la décision a été prise formellement lundi en comité ministériel restreint, sur le plan du principe.

C'est pour quand? Le dossier doit encore être examiné en groupes de travail pour déterminer quand cette mesure qui aurait dû entrer en vigueur en 2016 sera appliquée.

L'actuel gouvernement n'a pas inventé le système dit du "cliquet positif". Celui-ci avait déjà été appliqué à plusieurs reprises par le gouvernement Verhofstadt II.

Pour le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), qui a soumis la proposition lundi au comité ministériel restreint du gouvernement fédéral, "les conséquences négatives pour le Trésor doivent rester sous contrôle". Le cabinet du ministre s'attend à ce que les prix du carburant continuent à descendre.

Le système du cliquet est aussi activé inversement, dans certaines circonstances, lorsque les cours du pétrole augmentent, réduisant par conséquent l'impact de la hausse pour le consommateur et les recettes potentielles de l'Etat.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés