interview

"Dans l'accord de l'été, la majorité se tient par la barbichette"

©Dries Luyten

Zakia Khattabi voit rouge! Situation des immigrés du parc Maximilien, la polémique sur le traitement réservé dans leur pays aux Soudanais expulsés de Belgique, une majorité incapable d'avoir un projet à long terme et ne défend que ses trophés...

Zakia Khattabi est très en colère. Alors que la polémique fait rage sur le traitement des Soudanais expulsés par la Belgique, la coprésidente d'Ecolo annonce que contrairement à ce que le Premier ministre Charles Michel annonce, les rapatriements des Soudanais vers leur pays ne sont pas suspendus. "C'est faux! Bien avant lui, le ministre Jan Jambon avait déjà annoncé qu'aucun rapatriement n'était prévu d'ici la fin janvier, ce qui lui laissait le temps de faire une enquête," lance-t-elle sur les ondes de Bel RTL. Pour elle, il s'agit tout au plus d'une campagne de com'.

Charles Michel sera entendu ce jeudi après-midi à la Chambre mais Zakia Khattabi parle déjà "d'erreur politique" dans le chef de Theo Francken mais aussi de Charles Michel et de Didier Reynders. "Les indignations de monsieur Francken aujourd'hui sont intolérables. Il aurait dû dès le moment où massivement nous avions condamné cette collaboration (avec les autorités soudanaises, NDLR), changer son fusil d'épaule. C'est une erreur politique. Il faut en tirer les conséquences mais aussi pour Charles Michel et Didier Reynders qui ont appuyé la décision de Theo Francken." Sans appeler à la démission, elle veut une prise de responsabilités de ces trois personnes.

L'écologiste s'inquiète aussi des actes policiers récurrents au parc Maximilien. "J'étais présente hier soir au parc. J'ai vu des policiers interpeller des personnes mais aussi un couple de Syriens sans papier qu'ils ont laissé partir pour la nuit avec des citoyens belges. Donc, on s'interroge sur les profils recherchés par la police. Nous n'avons aucune information."

La "Dernière Heure" publie un PV d'une réunion qui fait état d'un quota de "rafles" dans le parc. "Jan Jambon avait balayé cette accusation. Aujourd'hui, un PV sort." Elle ajoute que suite aux mensonges de Jan Jambon, elle est très inquiète des "dérives de ce gouvernement".

Mais que faire de ces personnes qui ne souhaitent pas demander l'asile en Belgique mais poursuivre leur chemin vers la Grande-Bretagne? Pour Zakia Khattabi, il faut avant tout "respecter la procédure et leur offrir un accueil digne".

Autre dossier chaud du moment: le vote de l'accord de l'été du gouvernement avec le ligne de mire la réforme de l'impôt des sociétés.

Elle souligne qu'Ecolo a toujours appelé à une réforme de l'Isoc au profit des PME. "On connaît la force des PME." Selon elle le problème actuel est emblématique du fonctionnement de ce gouvernement. "Les partenaires de la majorité ne se font pas confiance. Plutôt qu'un projet à long terme, nous avons une addition de trophées. Et ils se tiennent par la barbichette: si un élément de l'édifice n'est pas acceptable, c'est l'ensemble de l'édifice qui s'écroule. C'est ce qui s'est passé hier au parlement."

Ecolo soutiendra la mesure permettant la défiscalisation des 10.000 premiers euros de bénéfices des PME. "Nous ne laisserons certes pas les 2 milliards d'euros financés par le citoyen."

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content