Publicité
Publicité
Publicité

De Wever préférerait un Premier flamand mais n'exclut pas un francophone

Le président de la N-VA Bart De Wever a indiqué préférer la désignation d'un Premier ministre flamand à la tête de la future coalition MR-Open VLD-N-VA-CD&V, mais sans exclure que celui-ci puisse être francophone en fin de compte. La mobilité et l'énergie seront abordées mardi.