De Wever rend une première copie au Roi

Le Roi a reçu en audience jeudi après-midi au Château de Laeken Bart De Wever, Informateur, qui lui a fait un premier rapport sur sa mission.

L'informateur Bart De Wever a poursuivi sa mission ce jeudi  en rencontrant les représentants du patronat. Se sont succédés au 10 rue de la Loi, Luc De Bruyckere et Peter Leyman, de VOKA, la coupole des patrons flamands, Jean-Pierre Delwart et Vincent Reuter, président et administrateur délégué de l'Union wallonne des entreprise, Thomas Leysen, président de la Fédération des entreprises de Belgique et enfin Karel Van Eetvelt, administrateur délégué de l' Unizo, l'organisation des PME.

  • Les représentants de  Voka ont répété à cette occasion leur plaidoyer en faveur d'un assainissement des finances publiques, d'une responsabilisation des Régions et d'une régionalisation de l'impôt sur les personnes physiques, moyennant le maintien d'un socle fédéral ainsi que de l'impôt sur les sociétés. La VOKA a insisté sur la nécessité de réformer l'Etat afin de pouvoir réaliser l'assainissement qui s'impose.
  • Jean-Pierre Delwart de l'UWE qui était l'invité de la Première jeudi matin avant de se rendre chez l'informateur, a surtout invité à ne pas complexifier davantage la situation pour les entreprises. Un risque de complexification existe avec une régionalisation de l'impôt, a-t-il souligné, une entreprise pouvant être présente dans plusieurs Régions. M. Delwart a souligné combien la régionalisation de l'environnement avait compliqué la situation pour les entreprises. Les Régions transposent différemment les directives européennes, ce qui pose problème aux entreprises situées dans plusieurs Régions. L'Union wallonne des entreprises souhaite pour sa part que l'on permette des sauts d'index durant les périodes de forte inflation, a souligné M. Delwart. Une telle initiative doit permettre de donner un peu d'air aux entreprises en difficulté contraintes d'indexer automatiquement les salaires.
  • Pour l'association des PME flamandes Unizo, Karel Van Eetvelt a plaidé auprès de l'informateur une politique favorable aux entreprises. Il s'est prononcé en faveur d'une réforme de l'Etat afin d'avoir des structures plus efficaces. Il a aussi insisté sur la nécessité de l'assainissement budgétaire. M. Van Eetvelt a rappelé la position de son association qui plaide notamment pour une régionalisation partielle de la politique en matière d'emploi ainsi que d'une partie de la fiscalité des entreprises.
  • Le président de la FEB, Thomas Leysen, s'est pour sa part refusé à tout commentaire après sa rencontre avec l'informateur.

 

Le Roi a reçu en audience jeudi après-midi au Château de Laeken M. Bart De Wever, Informateur, qui lui a fait un premier rapport sur sa mission, annonce un communiqué du Palais.

Bart De Wever poursuivra ses consultations vendredi. Les rencontres seront toujours axées sur le secteur économique.
A 10 heures, De Wever rencontrera Robert Tollet, président Conseil Central de l'Economie (CCE). Ce sera ensuite à 10 heures 45 le tour de Piet Vanthemsche, président du Boerenbond, et à 11 heures 30 celui de Marie-Anne Belfroid-Ronveaux, présidente de l'Union des Classes Moyennes (UCM).
A 14 heures, il rencontrera René Ladouce, président de la Fédération Wallonne de l'Agriculture (FWA), à 14 heures 45, Hendrik Vandamme, président de l'Algemeen Boerensyndicaat (ABS) et enfin à 15 heures 30, Emmanuel Van Innis, président du Brussels Enterprises Commerce and Industry (BECI).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés