Publicité

Décès du commissaire au Plan Philippe Donnay

Commissaire du Bureau du Plan depuis 2014, Philippe Donnay s'est éteint ce vendredi à 46 ans, des suites d'une crise cardiaque. ©BELGA

En fonction depuis 2014, Philippe Donnay s'est éteint à 46 ans seulement, des suites d'une crise cardiaque.

Le choc a frappé rudement quiconque avait croisé son chemin. Vendredi, le Bureau fédéral du Plan confirmait le décès inopiné de son patron. Philippe Donnay avait été victime d'une crise cardiaque quelques heures auparavant, il avait 46 ans. Commissaire général au Plan depuis le 1er mai 2014, il restera au sein de l'institution "comme quelqu'un de très passionné et enthousiaste, soulignait par communiqué le Bureau du Plan. Philippe était apprécié de tous".

C'est à la fin de l'aventure du gouvernement Di Rupo (2011-2014) que Philippe Donnay avait pris la direction d'une institution dont l'indépendance est reconnue et sans l'analyse de laquelle aucun gouvernement ne prend de décisions socio-économiques. Philippe Donnay avait démarré sa carrière en 1999 comme macroéconomiste auprès de la Banque Degroof.

"Il a tant apporté à la politique de l'emploi, au développement économique et à la relance grâce à ses analyses affûtées et son travail acharné."
Joëlle Milquet
Ex-vice-Première ministre cdH

Entre 2004 et 2006, il a assuré la direction du Centre d'études politiques, économiques et sociales (Cepess), le centre d'études du cdH. Il était alors conseiller économique, financier et budgétaire de la présidente du cdH de l'époque, Joëlle Milquet. Après un bref passage à la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), il entrait au cabinet de Joëlle Milquet, devenue vice-Première ministre et ministre de l'Emploi. De directeur adjoint, il passait à directeur de cabinet alors qu'elle prenait l'Intérieur en 2011.

Très secouée, l'ex-présidente humaniste a rendu un hommage vibrant à son ancien collaborateur dès l'annonce de son décès. "Il a tant apporté à la politique de l'emploi, au développement économique et à la relance grâce à ses analyses affûtées, son travail acharné, sa capacité à fédérer au-delà des clivages", confiait-elle sur Twitter en saluant les qualités humaines de Philippe Donnay.

"Philippe Donnay était connu pour sa verve et sa volonté de faire évoluer positivement notre pays."
Alexander De Croo
Premier ministre

"Économiste moderne, passionné de la chose publique, Philippe Donnay était connu pour sa verve et sa volonté de faire évoluer positivement notre pays. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches", a réagi le Premier ministre, Alexander De Croo, cité par l'agence Belga. "Homme brillant et chef de cabinet d'exception de Joëlle Milquet, il a été un des artisans de la réforme de l'État", a pour sa part rappelé Elio Di Rupo. Toujours sur Twitter, le secrétaire d'État à la Relance, Thomas Dermine, a salué "une personnalité attachante et une personne ressource pour tous les décideurs publics, notamment dans l'évaluation du plan de relance..."

La stupéfaction et l'émotion étaient également de mise dans les médias où l'expertise et la personnalité de Philippe Donnay étaient très appréciées.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés