Des drones pour seconder la police fédérale à Anvers

©BELGA

Réduire le temps d'examen lors d'un accident de la route pour évacuer au plus vite la scène, tel est l'objectif poursuivi par la police fédérale à Anvers en s'équipant de drones.

©BELGA

La police fédérale de la route est à présent équipée à Anvers de deux drones "ultramodernes" de l’IBSR pour effectuer ses constatations d’accident sur autoroute. L’objectif? Diminuer le temps d’examen et d’évacuation de la scène, réduisant ainsi le risque de suraccident et les coûts économiques et écologiques des embouteillages.
Les drones pourront survoler en quelques minutes seulement les grands sites d’accident, et effectuer tous les relevés en une seule fois.

©BELGA

Il ne sera plus nécessaire d’attendre le remorquage des véhicules; le temps sur le terrain en sera considérablement réduit et le traitement ultérieur des constatations plus rapide grâce à l’automatisation de certains processus.

Si ces drones n’entrent pas en jeu dans la gestion des accidents, ils pourront, à l’avenir, fournir de précieuses informations pour des études d’accidentologie.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés