Publicité
Publicité

Di Rupo: concilier l'inconciliable

Le préformateur Elio Di Rupo avait le ton assez grave, vendredi, en présentant le bilan intermédiaire de sa mission. "Le centre de gravité de la Belgique va se déplacer de l'État fédéral vers les entités fédérées", a-t-il dit.