Publicité
Publicité

En colère, les syndicats lancent leur plan d'action

©BELGA

En front commun, FGTB et CSC vont mener des actions sectorielles décentralisées entre le 10 et le 14 décembre. Actions qui pourront prendre toutes les formes, jusqu'à la grève. Le 14 décembre, la FGTB mènera une grande journée nationale d'action, qui prendra la forme de manifestation couverte par un préavis de grève.

"La coupe est pleine, les travailleurs sont en colère. Les dernières évolutions sur le dossier pénibilité, les déclarations de Kris Peeters, sur les barèmes salariaux, la volonté d'imposer un service volontaire aux chômeurs et d'accentuer la dégressivité des allocations de chômage fait que l'on doit réagir de manière forte."

Voilà ce qu'a expliqué la FGTB, en annonçant, qu'elle mènerait, avec la CSC, des actions décentralisées dans les secteurs entre le 10 et le 14 décembre.

Ensuite, le 14 décembre, elle mènera une grande action nationale sous forme de manifestation couverte par un préavis de grève. Elle invite les autres syndicats à la rejoindre.

Les actions décentralisées ont pour objectif de tenir compte de la réalité socio-économique des différents secteurs. Comprenez donc qu'elles pourraient être légères dans les secteurs relativement épargnés par les mesures du gouvernement, et plus dures - allant jusqu'à la grève - dans les secteurs plus touchés. On peut penser par exemple à la fonction publique, ou encore le secteur de la distribution ou logistique, fortement impacté par les mesures du gouvernement en matière de flexibilité ou de pensions. 

"Dans le dossier pénibilité, le gouvernement a la volonté de passer en force sans tenir compte de l'avis des syndicats, et en particulier de la FGTB, dit le porte-parole de Robert Vertenueil, le président du syndicat, Nicolas Deprets.

De son côté, Marie-Hélène Ska, secrétaire nationale du syndicat chrétien, a dit partager les critiques de la FGTB vis-à-vis de la réforme des pensions. Mais elle laissera le choix aux secteurs pour organiser, du 10 au 14 décembre, des actions de contestation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés