Publicité
Publicité

En matière d'asile, la Vivaldi veut tourner la page Francken

L'enfermement d'enfants dans le centre fermé du 127 bis à Steenokkerzeel avait provoqué une tempête politique récurrente lors de la précédente législature. ©Photo News

Les valeurs des Droits de l'homme sont mises en avant par l'accord de gouvernement. L'occasion de solder les comptes de la majorité sortante.

Entre 2014 et 2018, l'opposition politique fut intense entre la N-VA et l'opposition en matière de droit d'asile, cristallisée autour de la personnalité du secrétaire d'Etat Theo Francken. Il fallait donc, pour les partis les plus à gauche du nouvel exécutif, donner des gages d'un virement de bord. Voici donc le principal trophée: "Des mineurs ne peuvent pas être détenus en centre fermé", précise l'accord de gouvernement. On se souvient des débats féroces à ce propos lors de la dernière législature.

Une pierre dans le jardin de la N-VA

Enfin, dès le premier chapitre consacré à l'asile et à la migration, l'accord de gouvernement "reconnaît l'importance de la coopération multilatérale en matière de migration comme par exemple le pacte mondial de l’ONU pour des migrations sûres, ordonnées et régulières". Il s'agit clairement d'une pierre dans le jardin de la N-VA qui avait quitté la précédente majorité sur la base de son opposition au soutien de la Belgique à ce pacte.

L'action du futur gouvernement se veut "basée sur les Droits de l'homme".

La coalition Vivaldi entend aussi agir pour renforcer la coopération européenne en matière d'asile et de migration. Elle souhaite aussi "attirer des talents étrangers" en "évitant le phénomène de brain drain". Quant à la lutte contre le trafic d'êtres humains, il devra constituer, selon le texte de l'accord, "une priorité politique absolue", avec un "accent mis sur la détection et donc les contrôles sur le terrain".

Par ailleurs, un "plan d'action inter-fédéral" contre le racisme et les discriminations est annoncé, alors que l'action du futur gouvernement se veut "basée sur les Droits de l'homme".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés