Faillites: n'était-ce qu'une courte accalmie?

©Photo News

La Belgique a connu une embellie sur le front des faillites en 2014, mais 2015 devrait à nouveau être une année noire, selon Euler Hermès. L'assureur crédit prévoit une hausse des faillites chez nous, mais aussi en Allemagne, au Luxembourg, en Autriche, en Finlande et en Chine. Mais cette hausse ne serait toutefois qu'un revirement momentané...

On n'a évidemment pas encore les chiffres des faillites enregistrées en Belgique en 2014. Mais d'après les dernières données de Graydon, ils étaient en baisse par rapport à 2013. En effet, à la fin novembre, 10.213 faillites avaient été enregistrées en 2014, soit une diminution de 8,8% par rapport à la même période de l'année précédente.
On peut donc compter sur une embellie. Mais celle-ci ne devrait pas durer, selon Euler Hermes, qui prévoit une hausse des faillites en 2015 en Belgique, mais aussi dans d'autres pays.

Le nombre de faillites augmentera en 2015 en Allemagne, pour la première fois en cinq ans, affirme ainsi l'assureur-crédit. Euler Hermes s'attend également à une hausse du nombre de faillites d'entreprises l'année prochaine en Belgique, au Luxembourg, en Autriche, Finlande et Chine.

Selon l'économiste en chef d'Euler Hermes, cette hausse ne serait toutefois qu'un revirement momentané par rapport à la tendance générale d'une baisse du nombre de faillites. Le nombre d'entreprises en faillite devrait en effet se stabiliser au cours des prochaines années.

Au niveau mondial, Euler Hemes table sur une baisse de 3% du nombre de faillites en 2015. Des pays comme l'Espagne, l'Italie, le Portugal et la Grèce, fortement touchés par la crise des crédits, devraient enregistrer un recul des faillites d'entreprises.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés