Publicité
Publicité

Faut-il y aller ...  ou pas?

Avec sept partis susceptibles de monter dans un gouvernement, le jeu des coalitions reste ouvert, même si la nécessité d’avoir une majorité des deux tiers pour mettre en musique la réforme de l’Etat restreint les possibilités. Avec Pascal Delwit, politologue à l’ULB, nous passons en revue ce que chacun des partis a à gagner ou à perdre d’une montée dans le gouvernement.