Publicité
Publicité

Francken plaide pour le refoulement des bateaux de migrants en Méditerranée, l'opposition s'insurge

Plusieurs partis d'opposition s'insurgent contre la volonté du secrétaire d'État Theo Francken de contourner l'article 3 de la Convention européenne des droits de l'homme afin d'autoriser à nouveau le refoulement des bateaux de migrants. Lui dit ne pas vouloir contourner l'article 3 mais son interprétation.