Frans Van Daele, prochain "chef cab'" de Philippe ?

Frans Van Daele ©Sofie Van Hoof

Frans Van Daele, haut diplomate retraité, deviendra le chef de cabinet de Philippe dès le 21 juillet prochain, lorsqu'il deviendra roi, selon plusieurs médias. Le Palais n'a pas confirmé l'information.

Des discussions sont en cours pour désigner un chef de cabinet pour le futur roi Philippe mais aucune décision n'a pour l'heure été prise, a indiqué jeudi soir le porte-parole du Palais, interrogé par l'agence Belga. Il n'a ainsi pas voulu confirmer l'arrivée possible à Laeken de l'ancien haut diplomate Frans Van Daele, âgé de 65 ans et cité par plusieurs médias comme étant le candidat le plus probable.

Le Palais fera une communication lorsque la décision aura été prise, a ajouté le porte-parole.

L'actuel chef de cabinet du roi Albert II, Jacques van Ypersele de Strihou, 76 ans, pourrait continuer à servir Philippe mais il semble plus plausible qu'une nouvelle personnalité lui succède, le 21 juillet ou un peu plus tard, selon de nombreux observateurs. Le nom de Frans van Daele est évoqué depuis mercredi, jour de l'annonce par le Roi de sa prochaine abdication, le 21 juillet, à l'occasion de la Fête nationale et des festivités organisées pour célébrer ses 20 ans de règne.

 Le CV de Frans Van Daele
 
Frans Van Daele, ancien chef de cabinet du président du Conseil européen Herman Van Rompuy, est né le 24 octobre 1947 à Oostburg aux Pays-Bas.

Frans Van Daele a étudié la philosophie et l'art à la KUL. En 1971, il travaille au ministère des Affaires étrangères. En 1973, il rejoint la représentation de la Belgique auprès de l'Union européenne puis passe par l'ambassade de Belgique à Athènes pour revenir à la représentation belge auprès de l'UE. En 1984, il devient porte-parole pour la presse du ministre des Affaires étrangères Leo Tindemans.

Après une période à l'ambassade belge à Rome, M. Van Daele travaille à partir de 1989 comme représentant permanent de la Belgique auprès des Nations unies à New York. Entre 1991 et 1992, il représente la Belgique en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité de l'ONU.

En 1997, après avoir été directeur-général politique aux Affaires étrangères pendant un moment, il devient ambassadeur et représentant permanent auprès de l'Union européenne à Bruxelles. Il participe à la négociation de la Déclaration de Laeken qui insufflera le Traité de Lisbonne.

Au début des années 2000, il est ambassadeur de la Belgique aux Nations unies. Après quelques années comme représentant permanent auprès de l'OTAN, il devient chef de cabinet en 2007 du ministre des Affaires étrangères de l'époque Yves Leterme. Il devient ensuite chef de cabinet de Herman Van Rompuy qui devient président du Conseil européen en 2009. Il quitte son poste après trois ans ayant atteint la limite d'âge (65 ans).

Cet ancien diplomate de haut rang a par ailleurs été conseiller pour Deloitte.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect