"Il faut à tout prix éviter de nouvelles élections"

Le Président du Conseil européen Herman Van Rompuy était ce jeudi l’invité d’honneur du New Year’s Event de Mediafin, l’éditeur de l’Echo, à Tour et Taxis. A cette occasion, l’ancien Premier ministre belge a défendu " l’approche pas à pas " des Vingt-Sept face à la crise de la dette souveraine.

A propos de la Belgique, dans le viseur des spéculateurs, il estime que les fondamentaux économiques du pays restent solides mais qu’il faut absolument éviter de nouvelles élections, qui alimenteraient les doutes des marchés. Il se montre plutôt pessimiste sur l’issue des négociations en vue de la formation d’un gouvernement.  " Une négociation ne peut réussir que si on a rempli deux conditions: d’abord il faut la confiance des partenaires et ensuite il faut la volonté politique et s’il n’y a pas la volonté politique on peut faire quoi que ce soit, on n’arrivera jamais à une solution. Si ces  conditions avaient été là il y a quelques mois on aurait déjà une solution ", estime-t-il. 

Interview d'Herman Van Rompuy au New Year’s Event de Mediafin, le 27 janvier 2011.

Télécharger le discours d'Herman Van Rompuy en cliquant ici.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés