Publicité
Publicité

"J'appelle Charles Michel à maîtriser ses propos"

C'est la guéguerre du week-end... Elio Di Rupo ,ex-Premier ministre avait dit qu'aucun gouvernement n'avait été aussi dévastateur pour les conditions sociales depuis la IIe Guerre mondiale. Charles Michel, son successeur, s'indigne: " Il a sombré dans une démagogie digne des discours d'extrême droite (...) Monsieur Di Rupo préfère attiser la haine". Elio Di Rupo a rapidement réagi: "J'appelle Charles Michel à garder son sang-froid et à maîtriser ses propos." Bac à sable? Cette drôle de dispute illustre aussi la difficulté des enjeux... qui ne sont pas ceux de la IIe guerre.