Jamar sort sa calculatrice: "on peut tenir"

Hervé Jamar: "sur la base des paramètres actuels, on peut tenir la trajectoire budgétaire jusqu'à la fin de la législature sans impôts nouveaux". ©BENOIT DOPPAGNE/BELGAPLUS

Pas d'impôts nouveaux, promet le ministre du Budget. La Belgique parviendra donc à retrouver l'équilibre budgétaire à l'échéance fixée, estime-t-il.

Selon Hervé Jamar, il n'y aura pas d'impôts supplémentaires avant la fin de la législature si les paramètres ne changent pas, selon Le Soir. Le ministre du Budget le jure, "sur la base des paramètres actuels, on peut tenir la trajectoire budgétaire jusqu'à la fin de la législature sans impôts nouveaux".

Hervé Jamar a sorti sa calculatrice. Depuis le début de la législature, la suédoise a déjà résorbé le déficit belge à hauteur de 3,4 milliards d'euros. Quant à l'échelonnement du reste des économies à effectuer, le libéral rentre dans le détail:

→ 5 milliards pour 2016, environ 4 milliards en 2017 et un bon milliard pour 2018.

En se tenant à ce plan, la Belgique parviendra donc à retrouver l'équilibre budgétaire à l'échéance fixée, selon lui.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés