L'absentéisme coûte au moins 5,2 milliards

©REPORTERS

En moyenne, un travailleur belge est absent pour cause de maladie 7,3 jours par arrêt maladie.

L'absentéisme des travailleurs coûte 5,2 milliards d'euros par an aux employeurs belges. En moyenne, un travailleur belge est absent pour cause de maladie 7,3 jours par arrêt maladie et ce chiffre est en augmentation, selon l'indice européen des arrêts de travail, présenté mercredi par Aon Consulting.

"En 2008, la Belgique affichait le plus haut taux d'absentéisme (4,5%) des quatre pays de l'étude (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas). Mais sur la période 2005-2008, le taux moyen d'absentéisme enregistré en Belgique (4,06%) était le plus bas des quatre. A titre comparatif: sur la même période, les Pays-Bas affichaient un taux d'absentéisme de 4,45%. Les quatre pays ont enregistré une hausse de l'absentéisme au cours des deux dernières années. Toutefois, sur la période 2005-2008, c'est en Belgique que le taux d'absentéisme a le plus augmenté, avec une hausse de 29%", explique Aon Consulting.

Actuellement, le travailleur belge est en moyenne en arrêt de travail pour 7,3 jours. Ce chiffre est inférieur aux Pays-Bas (10 jours) et à la France (13,5 jours).

Un travailleur belge est en arrêt maladie en moyenne 2,3 fois par an. C'est moins qu'en Allemagne (2,4 fois), mais plus qu'aux Pays-Bas (2 fois) et qu'en France (1,8 fois).

L'étude se base sur des données collectées auprès de quelque 200 employeurs réunissant plus de 370.000 travailleurs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés