Publicité
Publicité
Publicité

L'armée belge bien présente dans la force de réaction de l'Otan

Dans l'attente de la mise sur pied de l'unité d'élite de l'Otan (NRF), la Belgique s'est engagée à lui fournir en 2016 un bataillon d'infanterie légère, (soit 930 militaires), son bataillon Istar (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance, 220 militaires), une unité de forces spéciales, six chasseurs-bombardiers F-16 et deux des nouveaux hélicoptères NH90.