Publicité

L'hôpital des enfants réouvre, flambant neuf

©vincent duterne/photonews

Après avoir subit un gros lifting pour améliorer le confort des enfants hôspitalisés et de leurs parents, l'hôpital des enfants dépendant de l'UZ Brussel a été officiellement réouvert samedi.

Le "nouvel" hôpital des enfants de l'hôpital universitaire de Bruxelles (UZ Brussel), entièrement rénové après plus de 30 années d'existence, a été officiellement ouvert samedi après-midi à Jette, en présence de la ministre fédérale de la Santé publique Laurette Onkelinx et de la toute première voix derrière le personnage télévisuel flamand Samson, Danny Verbiest.

"L'approche de la pédiatrie a entièrement changé durant les dernières années", explique Edgard Eeckman, porte-parole de l'UZ Brussel. "Auparavant, les enfants se retrouvaient souvent à plusieurs dans une chambre. Il n'y avait quasi pas de possibilité pour les parents de rester la nuit auprès de leur enfant. Avec les travaux de rénovation, nous n'avons à présent presque que des chambres une personne, où les parents peuvent rester loger sans souci. Chaque chambre a également un espace sanitaire avec toilette et douche, à la place des deux toilettes et douches prévues pour tout le service".

Le nombre de places dans le service est resté identique, avec 25 lits dans la division réservée aux 0-4 ans et aux patients atteints de pathologies contagieuses et 27 autres lits dans celle des enfants de 4 à 16 ans. "Nous avons également un service d'hôpital de jour pour les petits patients atteints de cancer et un autre dédié aux problèmes digestifs", précise le porte-parole.

L'hôpital des enfants de l'UZ Brussel effectue annuellement environ 50.000 consultations, 4.000 admissions pour des séjours et 4.000 interventions en hôpital de jour.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.