L'inflation au plus haut depuis deux ans

L’inflation en Belgique s’élève à 3,01%. Il faut remonter à novembre 2008 pour trouver trace d’une inflation supérieure à 3%.

L’indice des prix à la consommation augmente de 0,16 point en Belgique. L’indice des prix à la consommation a augmenté en octobre 2010 de 0,16 point (0,14%). Il s’élève à 114,41 points contre 114,25 points en septembre (2004=100).

L’inflation s’élève à 3,01%, ce qui représente son plus haut niveau depuis novembre 2008. Mais le taux d’inflation hors énergie reste stable à 1,63%.

Les hausses de prix de la viande, du pain et des céréales, des fruits frais, de l’électricité, du gasoil de chauffage et des restaurants et cafés ont été les principaux facteurs d'augmentation de l’indice. Ces hausses ont été en partie compensées par des baisses de prix des légumes frais, des pommes de terre et des chambres d’hôtel.

L’électricité a augmenté de 0,6%.Le prix du gasoil de chauffage s’est apprécié ce mois-ci de 1,1% en moyenne. Tout comme les mois précédents, les produits énergétiques ont, ce mois-ci aussi, contribué de manière déterminante à l'inflation.  L’inflation des produits énergétiques a baissé de 13% en juillet à 9% en août avant de reprendre sa courbe ascendante et atteindre 14% en septembre et 15% ce mois-ci. Le taux d’inflation hors énergie s’élève actuellement à 1,63 %, contre 1,64% le mois passé.

Dans les restaurants et les cafés, les prix ont été majorés de 0,3%.

Le prix de la viande a grimpé ce mois-ci de 0,6% en moyenne.

Le prix du pain et des céréales a augmenté de 0,7%.

Les fruits frais ont coûté en moyenne 2,4% de plus que le mois précédent, malgré les baisses de prix des pommes (-7%) et des poires (-16%) ; la hausse enregistrée peut s’expliquer par des modifications saisonnières du panier des fruits.

Les légumes frais ont coûté en moyenne 5,5% de moins ; en particulier, le chou-fleur (-38%), le brocoli (-18%) et la laitue pommée (-15%) ont subi de fortes baisses. Le prix des pommes de terre est en recul de 5,5%, de même que les prix des chambres d’hôtel qui se sont tassés de 2,8% en moyenne.

Mais sur un an, les fruits frais ont progressé de 9%. Les légumes frais coûtent quant à eux 14% de plus qu’en octobre 2009 et les pommes de terre 39%. Les produits  alimentaires coûtent au total 3% de plus que l’an dernier.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés