L'Inspection des finances recale le budget Justice

L'autorité financière estime que les propositions présentées par Koen Geens et Hervé Jamar n'offrent aucune perspective de diminution structurelle des frais.

L'Inspection des finances a remis une note cinglante aux ministres de la Justice Koen Geens (CD&V) et du Budget Hervé Jamar (MR), où elle dit noir sur blanc que la façon dont le département de la Justice tente d'échapper aux mesures d'économies décidées par le gouverne­ment lui fait penser à l'attitude de la Grèce au sein de l'Eurozone, rapporte La Libre Belgique mercredi.

En octobre 2014, il a été décidé, en Conseil des ministres, d'économiser 4% en frais de personnel, 20% en frais de fonctionnement et 22% en crédits d'investissements. Début février, une circulaire a été adressée par le ministre du Budget à ses collègues leur demandant de présenter leurs propositions en prévision de l'ajustement budgétaire à venir.

Dans sa note, l'Inspection des finances relève que le cabinet de la Justice a dépassé la date du 13 février qui avait été fixée pour la remise des "co­pies" mais surtout que le projet déposé suppose une augmentation du budget de la Justice de 9,6%.

Le dossier n'offre, par ailleurs aucune, pers­pective permettant une diminution structurelle des frais, selon l'Inspection des finances.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés