Publicité
Publicité

L'UE exige l'adaptation des intérêts notionnels

Si le gouvernement Di Rupo n'adapte pas dans les deux mois le système des intérêts notionnels, la Belgique pourra être renvoyée devant la Cour de Justice européenne. La Commission européenne lance son second avertissement. Elle pointe une violation de la libre circulation des capitaux au sein de l'UE.