La Belgique prolonge la mission de quatre F16 en Syrie

©BELGA

Charles Michel annonce la prolongation de quatre F16 belges impliqués dans la guerre en Syrie.

Le gouvernement fédéral décidera lors du prochain conseil des ministre de prolonger la mission de quatre avions de combat F-16 en Syrie, a annoncé le Premier ministre Charles Michel lors d’une visite de travail au Canada.

Un accord a été conclue en ce sens entre les partenaires de la majorité fédérale, en concertation avec le ministre de la Défense Steven Vandeput. Un montant de 17 millions d'euros sera débloqué à cet effet sur le budget 2017.

"La mission des F16 sera prolongée au moins jusqu'à la fin de cette année. Cela répond à une demande de nos alliés, exprimée en autre lors du dernier sommet de l'Otan", dit Charles Michel, qui s'était donné quelques jours avant de répondre à cette demande. "Le message est clair, nous restons sur place pour combattre le terrorisme. Notre message est que la Belgique est un partenaire loyal, fiable, au sein de la coalition internationale".

Le Premier ministre belge a rappelé que la Belgique s’était engagée "à stopper les réduction du budget de la défense".

M. Michel a insisté sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’une réponse aux critiques du Président des Etats-Unis Donald Trump à propos des dépenses de défenses des Européens. "Je ne suis pas de ceux qui pensent que parce que Donald Trump a sifflé, il faut danser. C’est parce que les Européens veulent prendre en main leur destin qu’ils ont décidé de combattre le terrorisme là où il se trouve".

Six avions F-16 belges sont actuellement déployés en Jordanie. Ils participent chaque jour aux combats menés par la coalition, dirigée par les Etats-Unis, contre l’Etat islamique depuis 2014.

La mission belge devait s’achever à la fin de ce mois après un an de présence. Les Pays-Bas devaient ensuite remplacer notre pays, en vertu d’un accord entre Bruxelles et La Haye. Mais les Pays-Bas, toujours sans gouvernement après les élections, ont renoncé à prendre la relève. La Belgique avait reçu une demande de la coalition le 9 mai pour que ses F-16 restent en Syrie.

Les avions belges continueront à bénéficier de la protection au sol des Pays-Bas.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect