La Belgique réservera le vaccin AstraZeneca aux 56 ans et plus

©BELGA

Par mesure de précaution, la Belgique a décidé d'administrer le vaccin AstraZeneca uniquement aux personnes âgées de 56 ans et plus pendant quatre semaines.

Le vaccin AstraZeneca fait l'objet de toutes les attentions depuis plusieurs semaines. Ce mercredi, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a indiqué avoir découvert un possible lien entre celui-ci et de très rares cas de caillots sanguins.

"Pour nous, adapter notre stratégie en fonction de l'âge est assez facile parce que nous nous concentrons sur les personnes âgées et celles avec des comorbidités."
Frank Vandenbroucke
Ministre fédéral de la Santé

Réunis en conférence interministérielle dans la foulée de cette annonce, les ministres de la Santé ont décidé de réserver le vaccin aux personnes de 56 ans et plus pour une période de quatre semaines, a indiqué le cabinet du ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke.

"C'est une question d'optimalisation, de minimisation de tous genres de risques, mais en soi, l'AstraZeneca est un vaccin sûr et efficace pour tout un chacun", a déclaré le socialiste face aux caméras de télévision. "Pour nous, adapter notre stratégie en fonction de l'âge est assez facile parce que nous nous concentrons sur les personnes âgées et celles avec des comorbidités. (...) C'est une décision qui ne change rien dans notre campagne actuelle. D'ici quatre semaines, ce sera quelque chose à réévaluer avec un esprit ouvert."

Mesures de précaution

La Belgique, qui souffre d'un retard dans sa campagne de vaccination par rapport à d'autres pays européens, se concentre actuellement sur les personnes âgées et celles avec comorbidités. Seul un nombre limité de personnes se verra dès lors inoculer une dose d'un autre vaccin d'ici le mois prochain.

100
cas
Une centaine de cas de thromboses ont été recensés sur quelque 25 millions de personnes vaccinées, selon les autorités.

L'EMA n'a pas précisé à partir de quel âge l'administration du vaccin pourrait présenter un certain risque, mais a souligné que les avantages du produit l'emportent largement sur les risques. Au Royaume-Uni, les autorités sanitaires ont décidé de limiter son utilisation aux moins de trente ans sans comorbidités quand c'est possible. Aux Pays-Bas, le vaccin AstraZeneca ne sera pas administré ce jeudi, afin de laisser les mandataires compétents se prononcer à ce sujet.

Des cas rares de thromboses graves ont été recensés en Allemagne, en France et au Royaume-Uni chez des personnes jeunes, principalement des femmes. Il est question d'une centaine de cas sur quelque 25 millions de personnes vaccinées, selon les autorités.

Pour l'OMS, le lien entre l'apparition de caillots de sang et l'administration du vaccin du laboratoire anglo-suédois est "plausible, mais non confirmée". "Des études spécialisées sont nécessaires pour comprendre pleinement la relation potentielle entre la vaccination et de possibles facteurs de risque", soulignent les spécialistes de l'OMS dans le domaine des vaccins dans un communiqué. Ils notent aussi que ces phénomènes "bien qu'inquiétants sont très rares".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés