La bulle de Noël en question

©REUTERS

PS et MR estiment qu'un nouveau débat sur les restrictions décidées pour le réveillon de Noël pourrait intervenir à condition que la situation sanitaire continue à évoluer favorablement.

Les lignes bougent déjà. PS et MR, estiment qu'une nouvelle discussion autour de la bulle sociale à Noël doit pouvoir être organisée si les chiffres de l'épidémie continuent à évoluer favorablement. Vendredi, le comité de concertation n'a guère déserré l'étau pour les fêtes de fin d'année. Un seul petit assouplissement est introduit pour les personnes seules.

Dimanche, le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), a exclu tout assouplissement de dernière minute. La rigueur de la mesure ne fait toutefois pas l'unanimité, y compris dans le monde scientifique. "Si les chiffres continuent à aller dans le bon sens, il n'y aurait pas de raison de ne pas assouplir", a souligné le président du MR, Georges-Louis Bouchez, lundi sur LN24. "Il n'y a pas de raison d'être plus strict que nécessaire", a confirmé le président du PS, Paul Magnette, sur "La Première".

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés