Publicité
Publicité

La Commission européenne juge le budget belge avec sévérité

Sophie Wilmès, ministre du Budget ©Photo News

La Commission européenne est très critique à l'égard du budget belge et demande des explications supplémentaires. La réduction trop lente de la dette est un problème.

Dans une lettre très attendue adressée aux autorités belges, la Commission européenne émet de sévères critiques sur le budget belge. L’exécutif européen demande des explications supplémentaires.

Notre pays, estime la Commission, doit fournir des informations plus précises sur les efforts structurels qu’il entend livrer sur le plan budgétaire. L’exécutif évoque à nouveau dans sa lettre – comme il l’avait fait l’an dernier – le risque que la Belgique ne dévie de manière significative de sa trajectoire.

Cette déviation s’appliquerait autant à 2019 prise isolément qu’à 2018 et 2019 prises ensemble.

Cette déviation s’appliquerait autant à 2019 prise isolément qu’à 2018 et 2019 prises ensemble. La Commission indique également que les projets budgétaires de la Belgique pour 2019 ne cadrent pas avec les exigences européennes en matière d’endettement.

L’endettement des Etats-membres est censé diminuer à un rythme régulier. L’arrivée imminente de cette lettre de la Commission européenne avait déjà été évoquée cette semaine par De Tijd.

Le Premier ministre Charles Michel avait alors qualifiée cette information de "fake news". Pas si "fake" que cela, au final...

La Belgique avait antérieurement demandé davantage de souplesse de la part de la Commission afin de pouvoir dévier de sa trajectoire. Cette dernière en a pris bonne note mais ne s’exprime pas encore à ce sujet. Elle a l’intention d’étudier davantage la question avant de se prononcer.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés