Le Covid écarte Sophie Wilmès du gouvernement

©EPA

La vice-Première MR est aux soins intensifs depuis mercredi. Son état est "rassurant" mais nécessite une "surveillance attentive", précise l'hôpital Delta. David Clarinval reprend ses compétences ad interim au sein du gouvernement De Croo.

Sophie Wilmès a été admise aux soins intensifs ce mercredi, suite à l'infection Covid qu'elle avait elle-même annoncée sur Twitter le 17 octobre dernier. L'ex-Première ministre et ministre des Affaires étrangères MR est dans un "état stable", indique son entourage. Cette admission aux soins intensifs est indiquée "pour une surveillance attentive", communiquait l'hôpital Delta dans la foulée. "Son état de santé est rassurant", ajoutait-il.

Cette hospitalisation devrait éloigner la libérale francophone des affaires de l'Etat quelques temps encore. Mercredi, le cabinet de David Clarinval, deuxième ministre MR du gouvernement, confirmait que ce dernier assurerait jusqu'à nouvel ordre l'intérim tant pour la fonction de vice-Premier que pour la compétence Affaires étrangères. David Clarinval représentera également le MR au comité de concertation de ce vendredi dont on attend de nouvelles mesures sanitaires.

Sophie Wilmès, c'est évidemment "LA" figure politique qui a émergé de cette crise sans précédent. Elle avait pris les commandes du gouvernement en affaires courantes suite au départ de Charles Michel pour la présidence du Conseil européen. Entre les mois de mars et octobre, elle a incarné, surtout via la présidence du Conseil national de sécurité, la lutte de l'Etat belge contre la pandémie et ses conséquences socio-économiques.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés