Publicité
Publicité

La pression du PS sur le pouvoir d'achat s'intensifie

Le PS identifie 6 à 7 milliards d'euros de mesures pour soulager les ménages modestes et moyens, financés par la taxe sur les comptes-titres, un impôt sur la fortune et une taxe sur les plus-values sur actions.