La vente de glyphosate interdite pour la fin septembre?

©AFP

"L'interdiction de la vente de glyphosate aux particuliers n'est plus qu'une question de semaine", affirme le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme.

"L'interdiction de la vente de glyphosate aux particuliers n'est plus qu'une question de semaines", a déclaré, dans La Libre Belgique, le ministre de l'Agriculture Denis Ducarme (MR).

Ce faisant, il répond à son collègue wallon de l'Environnement, Carlo di Antonio (cdH), qui a récemment regretté que ce produit puisse toujours être commercialisé, mais pas utilisé. 

En effet, l'utilisation du glyphosate - herbicide contesté - a été interdite par les Régions, tandis que sa commercialisation, toujours possible, est du ressort du Fédéral.

"Je rappellerai à M. Di Antonio que l'arrêté royal sur l'interdiction de la vente de glyphosate aux particuliers a été validé par le Conseil des ministres au premier semestre et il a reçu un avis favorable du Conseil d'Etat."
Denis Ducarme (MR)
ministre de l'Agriculture

"Je rappellerai à M. Di Antonio que l'arrêté royal sur l'interdiction de la vente de glyphosate aux particuliers a été validé par le Conseil des ministres au premier semestre (le 25 mai, NDLR) et il a reçu un avis favorable du Conseil d'Etat", a réagi le ministre Ducarme. "J'attends maintenant sa publication au 'Moniteur belge'. La décision est donc prise! L'entrée en vigueur de la mesure est imminente. C'est une question de semaines."

L'arrêté royal devrait être publié pour le 15 septembre au plus tard et doit entrer en vigueur dix jours après, selon le cabinet du ministre de l'Agriculture, soit pour fin septembre au plus tard. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés