Publicité
Publicité

La Vivaldi divisée sur les sanctions aux soignants refusant le vaccin

Le MR prône un licenciement sans droit au chômage tandis que le PS propose un chômage temporaire. L'obligation sera effective au 1er avril 2022.