La Wallonie n'est pas le cancre de l'Europe

Les transferts entre la Flandre et la Wallonie seraient "notoirement surestimés", selon Natixis. Ils tourneraient autour de 5 à 7 milliards contre les 10,5 milliards souvent cités en Flandre.

La Wallonie n'est "clairement pas" la région la plus assistée d'Europe, selon une note de la banque d'affaires française Natixis, détailléedans "Le Soir" de ce jeudi.

Les transferts entre la Flandre et la Wallonie tourneraient autour de 5 à 7 milliards, contre les 10,5 milliards souvent cités en Flandre. Ils seraient ainsi "notoirement surestimés"...

La banque Natixis relève de "fortes disparités régionales" et compare l'économie wallonne à celle de la région Nord-Pas-de-Calais qui a aussi été touchée par la désindustrialisation. La banque table sur une participation au PIB belge de 23,3% pour la Wallonie, 18,7% pour Bruxelles et 57,9% pour la Flandre.

Natixis souligne qu'il y a des nombreux transferts dans les pays d'Europe entre régions et que la Wallonie n'est pas la région la plus assistée.

"Madrid, la Catalogne, les Baléares en Espagne; la Bavière, la Hesse, le Bade-Wurtenberg en Allemagne, la Lombardie, la Vénétie, la province de Trente en Italie, l'Ile-de-France en France sont nettement plus généreuses que la Flandre à l'égard de régions moins bien loties", explique Natixis.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés