analyse

Lachaert, le choix qui ne ferme aucune porte

Le président de l'Open Vld Egbert Lachaert a été choisi par le Roi pour reprendre le flambeau des négociations fédérales. Un choix qui ne ferme aucune porte d'emblée. ©Photo News

Le Roi a accepté la démission de Bart De Wever et Paul Magnette et mis en selle le président de l’Open Vld. Un choix qui ne ferme pas la porte à la N-VA.

Au suivant ! Ce mardi, après consultation de dix présidents de parti, le Roi a accepté la démission présentée la veille par Paul Magnette et Bart De Wever, et nommé un nouveau chargé de mission en la personne d’Egbert Lachaert, le président des libéraux flamands.

Le nouveau patron de l’Open Vld fait partie de la "bande des quatre", celle qui a vu les familles libérale et écologiste joindre leurs critiques envers "la bulle des cinq" (N-VA, PS, CD&V, sp.a, cdH), prêts à négocier le projet de gouvernement proposé par Paul Magnette et Bart De Wever. La semaine dernière, les deux partis bleus et les deux verts ont indiqué en chœur qu’ils ne se retrouvaient pas dans ce projet, singulièrement sur son volet institutionnel prévoyant la régionalisation d’une série de compétences fédérales (justice, police, emploi, santé,…).

Seul, Egbert Lachaert passera mieux chez tout le monde.

Depuis lors, en coulisses, on a beaucoup entendu cette réflexion parmi les tenants du projet De Wever – Magnette : si bleus et verts ne veulent pas de notre projet, qu’ils viennent avec leurs propositions. "C’est un peu facile de dire non, qu’ils prennent l’initiative."

La mission d’Egbert Lachaert est "de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d'un gouvernement qui s'appuie sur une large majorité au parlement". C’est texto ce que le Roi demandait déjà à ses deux chargés de mission précédents, il y a un mois.

Le projet De Wever – Magnette n’a convaincu ni la famille libérale, ni la famille écologiste. L’une comme l’autre se montrent indivisibles. Il fallait aux cinq partis prêts à négocier (comptant 69 sièges à la Chambre) un sixième partenaire pour atteindre la majorité parlementaire, mais rien n’y fit. "Cela ne sert à rien de s’acharner sur une piste qui n’a pas de chance de réussite", glissait lundi soir Paul Magnette au JT de la RTBF, estimant avoir été "au bout de l’exercice".

Le choix de la neutralité

La désignation du libéral flamand est somme toute logique puisqu’elle place à la manœuvre un des opposants au projet N-VA / PS. Elle a aussi le mérite de ne pas fermer la porte à la N-VA, alors qu’un duo libéral-écologiste aurait quasi de facto enterré cette option, l’incompatibilité entre écologistes et nationalistes étant flagrante. Seul, Egbert Lachaert passera mieux chez tout le monde, autrement dit.

On imagine mal, toutefois, qu’il reparte aujourd’hui sur la base de l’épure précédente, dénigrée par quatre partis dont le sien. Egbert Lachaert n’est pas connu pour être un ennemi de la N-VA, il a par le passé dit plus d’une fois sa préférence pour une coalition fédérale intégrant le parti de Bart De Wever (ainsi que le PS).

Voilà qui donne du peps à l’idée d’une alliance sans la N-VA. Arithmétiquement, cela fait quelques possibilités à explorer.

Mais les libéraux, aussi bien flamands que francophones, n’ont pas spécialement apprécié la dernière séquence au cours de laquelle Bart De Wever les a publiquement critiqués, les uns comme les autres. Bien sûr, en politique les attaques d’un jour n’empêchent pas les alliances du lendemain, mais une méfiance s’est installée et elle ne partira peut-être pas très vite.

Voilà qui donne du peps à l’idée d’une alliance sans la N-VA, à trouver entre les familles bleue (14 sièges pour le MR, 12 pour l’Open Vld), verte (Ecolo-Groen ont 21 sièges), rouge (19 sièges au PS, 9 pour le sp.a) et orange (le CD&V et ses 12 sièges ou le cdH et ses 5 sièges ou les deux), sans oublier DéFI et ses 2 sièges. Arithmétiquement, cela fait quelques possibilités à explorer. Egbert Lachaert ne va pas s’ennuyer dans les jours qui viennent. Le Roi l’attend au palais le 28 août, pour un premier rapport.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés