LaQuelles sont les scénarios?

Des nouvelles élections?

 

Au cours de sa conférence de presse, Bart De Wever a clairement laissé entendre que leretour aux urnes n’était pas sa solution préférée. Il s’est d’ailleurs déclaré prêt à reprendre les négociations.

 

- Un blocage politique complet?

 

Que va-t-il se passer avec les problématiques urgentes ? Qui élaborera le budget 2001 ? Comment vont réagir les marchés financiers ?

Bart De Wever a anticipé ce scénario en déclarant que la N-VA, en tant que principal parti de la Chambre, était tojours disposé à soutenir l’actuel gouvernement en affaires courantes.

De facto, la marge de manœuvre du gouvernement est limitée , puisqu’il ne dispose plus d’une majorité au parlement. Mais les parlementaires sont toujours libre de déposer des propositions de loi, qui peuvent être débattues et votées. De cette manière, les partis qui forment ensemble une majorité peuvent quand même gérer les affaires les plus urgentes.

- Nouvelles négociations entre le PS et la N-VA?

 

Door de hoogdringende problemen aan te pakken, zou er ruimte moeten ontstaan om de onderhandelingen te herstarten. De N-VA hoopt die met de liberalen te kunnen doen, omdat hun partijprogramma dichter bij dat van de N-VA aansluit dan dat van de huidige gesprekspartners sp.a en Groen!

 

Toch zijn er twee opties om te herstarten. De eerste is dat de PS en de N-VA alleen met elkaar praten en pas later de anderen erbij laten. Zij zijn immers de twee partijen die incontournable zijn.

 

- De nouvelles négociations avec l’arrivée des libéraux?

L’autre option serait que les libéraux reviennent à la table des négociations, ce qui signerait la sortie des écologistes. Ce scénario conduirait alors à une coalition fédérale qui ne reflèterait plus les gouvernements des entités fédérées. Cela pourrait mener à des tensions chez les partis présents aux niveaux régional ou communautaire mais qui ne participeraient plus aux négociations fédérales.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés