Publicité
Publicité
Publicité

"Le boycott russe menace 3.000 emplois en Belgique"

Les services d’étude de la banque ING se sont penchés sur les sanctions russes envers l’Occident. 130.000 emplois en Europe sont menacés, dont 3.000 en Belgique.