Publicité
Publicité
interview

"Le chantage et les menaces ne m'impressionnent pas"

La menace, lancée ce dimanche par Bart De Wever, de voir la N-VA se retirer du gouvernement si Theo Francken était poussé à la démission, annonce une rentrée politique sous haute tension. Ce lundi matin, le Premier ministre répond.