Le chômage recule en février

©BELGA

Ce mois-ci, l'ONEm a comptabilisé 6,7% de demandeurs d'emploi en moins sur l'ensemble du pays. La FGTB conteste ce chiffre.

Le mois passé, 456.347 chômeurs complets indemnisés ont perçu une allocation, soit 32.727 de moins qu'en janvier 2014.

Une baisse de 6,7% sur la période selon les chiffres publiés ce vendredi par l'ONEm.

Le nombre de chômeurs dont le droit aux allocations d'insertion a pris fin au 1er janvier s'élève à 16.368 (et à 18.432 fin janvier). Un certain nombre d'entre eux, qui peut être estimé à 3% selon les données historiques, est toutefois sorti du chômage pour une autre raison, notamment une reprise du travail. La diminution résultant de la réglementation peut donc être estimée à 15.877.

Faux, selon la FGTB. Pour le syndicat socialiste, l'ONEm retire du nombre total des chômeurs les jeunes ayant quitté l'école qui ont été exclus en janvier, alors que ces jeunes ont été renvoyés au CPAS ou se sont tout simplement retrouvés sans ressources. Une différence d'interprétation qui fait dire à la FGTB que le chômage n'aurait reculé "que" de 2,6% en février.

Par ailleurs, la baisse du chômage indemnisé concerne surtout les femmes (-19.167 unités ou -8,6%). Le chômage masculin baisse également sur une base annuelle mais dans une moindre mesure (-13.560 unités ou -5,1%).

Chez les 50 ans et plus, la hausse du chômage complet continue: +4% sur un mois (+5.254 unités) alors que le chômage des jeunes de moins de 25 ans diminue de 16,8% (-10.648 unités).

Les trois régions du pays ont enregistré un recul, la baisse étant de 10% en Région wallonne (-21.175 unités), de 8,8% en Région de Bruxelles-Capitale (-7.445 unités) et enfin, de 2,1% en Région flamande (-4.107 unités).

En janvier 2015, on dénombrait en Région flamande, 188.017 chômeurs complets, en Région wallonne 191.407 et en Région de Bruxelles-Capitale 76.923.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés