analyse

Le concert grippé de la Vivaldi

La franchise de Jean-Marc Nollet passe mal dans la majorité fédérale. ©Kristof Vadino

Jean-Marc Nollet, coprésident d'Écolo, déclenche une nouvelle polémique en avouant ne pas respecter la bulle sociale d'une personne.

Ça commence à faire sérieusement désordre. Interrogé sur la Première mercredi matin, Jean-Marc Nollet n'a pas voulu mentir, affirmant ne plus respecter depuis plusieurs semaines la bulle d'une personne de contact imposée depuis l'automne pour limiter la diffusion du coronavirus et dont il réclame la révision depuis samedi. Selon ses dires, il ne s'agirait que d'un couple de connaissances. Mais ce faisant, le coprésident d'Écolo prête naturellement le flanc à la critique. De son parti et de ceux qui ont décidé de la mesure et, si elle a la vertu de la franchise, cette déclaration n'est pas de nature à nourrir la confiance de la population vis-à-vis du monde politique.

Paul Magnette, président du PS, également dans la majorité fédérale, n'a pas manqué de le relever. "Si un président de parti explique publiquement qu’il ne respecte pas les règles du confinement, comment attendre des citoyens qu’ils les respectent? Les bras m’en tombent", disait-il sur Twitter. Même Groen s'est distancié du propos. Au ressenti de beaucoup, cette bulle particulièrement restrictive n'est plus guère respectée dans les faits.

"Les règles s'appliquent à tout le monde et elles sont là pour une bonne raison: lutter contre la propagation du virus."
Porte-parole du Premier ministre

Le recadrage du Premier ministre n'a pas traîné. "Les règles s'appliquent à tout le monde et elles sont là pour une bonne raison: lutter contre la propagation du virus", a réagi Alexander De Croo via son porte-parole. La ministre de l'Interieur, Annelies Verlinden (CD&V) également: "Monsieur Jean-Marc Nollet devrait, grâce à sa fonction, donner le bon exemple. Je regrette donc les propos qu'il a tenus". Chez Ecolo, on conteste toute idée de stratégie dans le chef du coprésident Nollet qui viserait à influencer les décisions attendues du comité de concertation de vendredi. Et les pro-honnêteté à la Nollet et les juges en irresponsabilité politique de débattre.

Tensions entre MR et Open-Vld

On retiendra surtout de cette séquence qu'elle rajoute à l'image de cacophonie fédérale. "Alexander De Croo entend gérer l'État sans les querelles intestines qu'il a lui-même connues au sein du gouvernement précédent. Ce storytelling est en train de prendre l'eau", analyse un proche du gouvernement. Lundi, la conférence de presse du Premier sur les modélisations prévisionnelles de l'évolution de la pandémie a suscité des tensions au sein de l’aile libérale du gouvernement.

Côté Open Vld, ce sont les remarques du président du MR Georges-Louis Bouchez à l'égard des quatre modèles présentés par De Croo qui agacent.

Ainsi, la vice-Première MR a peu goûté à la période de référence du mois de septembre choisie par les experts présentés par Alexander De Croo lors de cette conférence de presse qualifiée d'improvisée jusque dans les rangs gouvernementaux. Depuis le mois d'octobre, en sourdine, on critique les mesures d'assouplissement décidées sous le gouvernement en affaires courantes dirigé par Sophie Wilmès peu avant la deuxième vague. Et ça l'énerve. Côté Open Vld, ce sont les remarques du président du MR Georges-Louis Bouchez à l'égard des quatre modèles présentés par De Croo qui agacent. "Il y a des modèles, mais on ne va pas les suivre absolument", avait dit le Montois.

Le fait que le MR sorte systématiquement dans les médias pour réclamer des assouplissements, à contre-courant du discours sanitaire du tandem De Croo-Vandenbroucke, indispose au 16 rue la Loi. Mais la semaine dernière, c'est la ministre CD&V Annelies Verlinden qui créait la polémique en se positionnant sur la réforme de l'État avant la consultation citoyenne prévue par l'accord de gouvernement. Avant elle, le ministre Ecolo Georges Gilkinet s'était heurté frontalement à la patronne de la SNCB, récoltant son lot de critiques à l'intérieur de la majorité.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés