Publicité
Publicité

Le Fédéral pourrait enquêter sur les augmentations salariales

Si les entreprises accordent à leur personnel des augmentations supérieures au plafond autorisé, elles risquent des amendes pouvant atteindre 500.000 euros. En théorie. Car dans la pratique, les contrôles sont rarissimes et les infractions sont très difficiles à prouver.